Il n’y a plus de débat à faire aujourd’hui sur la viande blanche versus la viande brune : les deux sont exquises ! Toutes leurs parties de la volaille proposent une expérience culinaire gourmande ou toute en simplicité, très économique et qui minimise le gaspillage.

La brune ne compte pas pour des prunes  

 

La viande brune de la volaille constitue une source importante de protéines, de fer, de zinc et de vitamines B. Bref, de tout ce qui favorise une bonne santé cardiaque, osseuse et musculaire.

Haute en couleur 

 

Le terme « viande brune » évoque une palette de saveurs riche, teintée par une présence accrue de fer dans les muscles. Les cuisses et les ailes, plus actives par nature que la poitrine, nécessitent une irrigation sanguine plus forte. Légèrement plus grasses que la poitrine, elles ajoutent à vos plats des saveurs subtiles et une tendreté si appréciée.

Party de parties

 

Pour exprimer toute votre créativité en cuisine, voici les principales sources de viande brune de volaille. 

  • Les pilons de cuisses : pourquoi les enfants en raffolent ? Peut-être parce que c’est un des seuls aliments qu’on leur permet de manger avec les doigts. Mais en fait, tout le monde les aime parce qu’ils sont charnus, tendres et débordants de goût. 
  • Les hauts de cuisses : les foodies raffolent de leur texture tendre et juteuse. Faciles et rapides à cuire, les hauts de cuisse éveillent la créativité culinaire à l’infini.   
  • Les ailes : leurs petits pilons et ailerons remportent la partie auprès des amateurs de sports.  

Le repas est servi 

 

Faites plaisir à vos convives en servant un classique populaire réinventé : la soupe dindon et nouilles. En vous basant sur cette recette intégrant des pilons de poulet, utilisez vos restes de viande brune d’un dodu dindon pour préparer en un tournemain cette recette si réconfortante. 

Et pour un repas aussi rapide à préparer que délicieux à savourer, les hauts de cuisse de poulet désossés offrent à votre imagination une foule d’idées gourmandes et l’occasion de faire vos meilleures farces. Cette délicieuse recette de hauts de cuisse à la libanaise en est une délicieuse illustration, surtout si vous farcissez les hauts de cuisse de la marinade proposée. 

 

Sources :

 

* Cet article a été rédigé dans le cadre du Programme de développement des marchés bioalimentaires (PDMB). Ce programme, financé par le MAPAQ, vise à supporter les transformateurs alimentaires dans la valorisation et la commercialisation de leurs produits. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

Nos Derniers Articles

Dans les petits végétaux les meilleurs plats

Produits à base de plantes

Une révolution gourmande

Produits à base de plantes

Les végétaux cultivent l’innovation

Produits à base de plantes

Retour au répertoire

Politique de confidentialité et utilisation des fichiers témoins (cookies)

À Table Québec utilise les fichiers témoins sur l'ensemble de son site afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur. Apprenez-en plus sur notre utilisation des fichiers témoins et notre politique de confidentialité ici. En continuant l'utilisation de notre site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre utilisation des fichiers témoins.